Paroisse Saint Pierre de l’Océan
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/JMJ-2016-a-CracovieRetour-sur
      JMJ 2016 à Cracovie Retour sur...

JMJ 2016 à Cracovie
Retour sur...


Des milliers de jeunes du monde entier, dont certains de notre zone pastorale se sont rendus en Pologne pour participer aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), qui se tenaient du mardi 26 au dimanche 31 juillet, à Cracovie. Ils ont été accueillis par une armée de volontaires et des familles d’accueil enthousiastes.
Ils étaient accompagnés de deux prêtres : Emmanuel MUSTIÈRE (responsable de la pastorale des jeunes au Carré Sainte Anne) et Ursule AGBANGLA (paroisse de la Trinité d’Escoublac-Pornichet) et d’un séminariste, Christian TOULON, originaire des Seychelles (paroisse Saint François en Saint-Nazaire).

Quelques témoignages de jeunes de notre zone pastorale :


"C’était une expérience extraordinaire, pleine d’amitié et de partage. Je souhaite à tous les chrétiens de vivre cela un jour"
(Audrey)


"Belles rencontres... C’est beau de voir autant de gens qui croient la même chose ; ça donne confiance en sa foi" (Camille)

Le témoignage de Christian TOULON, séminariste


« En tant que séminariste j’ai été marqué par de nombreux moments de joie et de paix pendant les JMJ. Je faisais partie de l’équipe de Saint-Nazaire/Presqu’île sous la direction du père Emmanuel MUSTIÈRE.
Notre parcours a duré trois semaines, une semaine de voyage et deux semaines en Pologne. Le Seigneur nous a bénis avec la rencontre de familles très sympathiques. Leur accueil nous a beaucoup marqués. La présence de la foi catholique dans la culture polonaise est très impressionnante ; cela s’est manifesté par un accueil très chaleureux. Alors que nous avons eu peu de temps de repos la cuisine délicieuse des polonais nous a vraiment gardés en forme. L’autre événement marquant c’était les catéchèses. Chaque épisode était dirigé par les prêtres français et les prêtres polonais. Les sujets tournaient autour du thème de la Miséricorde. J’ai été touché par les témoignages aussi. Ensuite, on a participé au chemin de croix mené par Mgr. James. Cet événement a été marqué par des messages profonds, parmi lesquels la violence et le pardon ont été évoqués. On a aussi vécu des moments de détente particulièrement pendant le match de foot entre la Pologne et la France. C’était un moment spécial car je faisais partie de l’équipe victorieuse de France. Après le match nul sur le score de 3-3, on a gagné aux tirs au but. Ce moment m’a apporté beaucoup de joie personnelle et aussi à tous les français présents. En conclusion, je dis simplement que les JMJ m’ont marqué spirituellement et humainement. J’encourage d’autres jeunes à y participer car c’est une expérience extraordinaire. Pour terminer, je remercie toutes les personnes qui ont contribué au succès de notre séjour. Grâce à votre générosité, nous avons vécu des moments mémorables. Que le Seigneur vous bénisse et vous garde dans sa miséricorde et que notre Sainte Mère vous protège et vous inspire. »


Sous le signe de la Miséricorde :

En cette année de la miséricorde, le pape François a détaillé la mécanique de la miséricorde : « Lorsque Jésus touche le cœur d’un jeune, d’une jeune, ceux-ci sont capables d’actions vraiment grandioses. » Grâce à ce processus, ce cœur « miséricordieux (…) a le courage d’abandonner le confort ; un cœur miséricordieux sait aller à la rencontre des autres, il parvient à embrasser tout le monde. Un cœur miséricordieux sait être un refuge pour celui qui n’a jamais eu une maison ou l’a perdue, il sait créer une atmosphère de maison et de famille pour celui qui a dû migrer, il est capable de tendresse et de compassion. Un cœur miséricordieux sait partager le pain avec celui qui a faim, un cœur miséricordieux s’ouvre pour recevoir le réfugié et le migrant. »
Il a expliqué que l’aventure de la miséricorde impliquait de « construire des ponts et d’abattre les murs », d’écouter « ceux que nous ne comprenons pas, ceux qui viennent d’autres cultures, d’autres peuples, également ceux que nous craignons parce que nous croyons qu’ils peuvent nous faire du mal ».

Un message d’encouragement :

Le pape a multiplié les appels, tout au long de ces JMJ, à ne pas se résigner, à s’engager. Un envoi en mission particulièrement sensible dans l’homélie de la messe de clôture : « Ne vous découragez pas : avec votre sourire et avec vos bras ouverts, prêchez l’espérance et soyez une bénédiction pour l’unique famille humaine, qu’ici vous représentez si bien ! ».

Prochaines JMJ :

Ce sera en 2019 à Panama.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Communauté de paroisses Brière Saint-Nazaire
Vicaire François Renaud
Eglise catholique de Saint-Nazaire-Brière

Agenda

Rendez-vous

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr