Zone Pastorale Saint Nazaire Brière
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Noel-La-Promesse-d-un-possible
      Noël La Promesse d’un possible Retour sur...

Noël La Promesse d’un possible
Retour sur...


Beaucoup de monde,
des enfants, des jeunes,
des adultes, heureux d’être là pour vivre un temps festif
C’était le 13 décembre !


Après l’accueil autour d’un gouter, les choses sérieuses ont commencé :

- Visionnage du clip du message de Noël, très apprécié :

- Écoute de plusieurs témoignages :

ACE : Depuis quelques années les enfants n’invitaient pas trop de copains et copines. Depuis quelques temps on remarque qu’ils invitent aux temps forts et de nouveaux enfants se sont inscrits en clubs.

JOC : Cette année en JOC, il a été possible de vivre des temps forts ensemble entre jeunes. Vivre des temps fort en JOC est pour nous une chose forte et symbolique, c’est le moment où l’on remotive les copains pour ne pas faiblir dans nos actions, c’est aussi le moment où nous redisons : « Oui, nous croyons, nous croyons en Dieu, nous croyons en nos copains et plus généralement nous croyons en l’Homme. »

ACO : Dans nos équipes de RDV, nous regardons nos engagements dans nos différents lieux de vie, en famille, au travail, dans des associations, nos quartiers, nos paroisses, nos mouvements d’action catholique…
Comme l’Evangile nous dit : « Vous êtes le sel de la terre… Vous êtes la lumière du monde…Que votre lumière brille… devant les hommes, qu’ils voient vos bonnes œuvres et qu’ils rendent gloire à votre Père qui est dans les Cieux ».
Nous essayons de voir les bonheurs créés dans toutes ces relations humaines, les lumières qui s’allument.
Rappel de la soirée "Partage sur le Travail" du 21 novembre dernier (pm lien pour article : [http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Soiree-Partage-sur-le-travail])

Religieuses : La communauté c’est ouverte à Grandschamp de Trignac en réponse à un appel de l’église locale.
La congrégation des sœurs de Saint Gildas des Bois nous a appelé et nous envoie parmi vous. Nous sommes 3 venant d’horizons divers : d’Epernay, du Mexique, du Burkina Faso. Noël, c’est la promesse d’un possible :

- A chaque fois que des gestes de fraternité se tissent dans nos divers engagements, quartiers, associations, travail, paroisse et mouvement.
- A chaque fois que notre porte s’ouvre pour accueillir, temps d’écoute, de partage, à chaque fois qu’en communauté, nous portons cette vie dans la prière.
Oui, Noël revient chaque jour et nous serons heureuses de vous accueillir au 105 Bd Georges Brassens à Trignac.

Diacre en MO : Nous sommes 8 sur le diocèse et nous nous retrouvons tous les mois 1/2, pour prier, se donner des nouvelles et partager.
Chaque année nous organisons une rencontre régionale pour le grand ouest. Le thème retenu pour 2015 va tourner autour de la singularité, de la spécificité de notre ministère en MO.
Nous ne sommes qu’une pièce du puzzle de la MO. Ce n’est pas un hasard si nous nous retrouvons là où nous sommes : certains d’entre nous ont été appelés par l’ACO. Mais c’est d’abord notre histoire et notre itinéraire de chrétiens et de militants qui est au cœur de cet engagement.
Et qui fait de nous des guetteurs, le guetteur sur le haut de la muraille attend le jour poindre, attentif et présent au monde populaire, attentif à ses souffrances, ses inquiétudes, mais aussi aux forces qui l’animent.
On vit au coude à coude avec nos frères, au cœur des réalités.
Je pense à Bernard et Jean-Yves qui se font proches des gens en souffrance, des personnes âgées, malades, jeunes qui vivent des galères et qui sont souvent rejetés par leur propre famille.
Eveilleur, Jean –Claude qui accompagne un lieu de rencontre dans son quartier. A l’occasion des 10 ans de cette perm. pour adultes, une célébration a été organisée avec la paroisse. « Et c’est là, dit-il, que j’ai vu les fruits de ce long compagnonnage. J’ai été surpris de l’expression des uns et des autres. »
Gérard parle de son équipe JOC, des jeunes s’affirment, prennent des responsabilités, s’expriment, prennent de l’assurance, certains au nom de leur foi. Des jeunes qui souhaitaient se marier ont trouvé une écoute chez Robert, ils sont revenus à l’Eglise. Ils ont rencontrés l’amour avant de rencontrer le Christ.
Le diacre tisseur de liens…Bernard disait que lors d’un décès dans sa famille, il a eu à jouer le rôle de médiateur aussi bien pour la prise en charge matériel de la sépulture que pour retisser les liens au sein de cette famille.
Alain dans son travail d’éducateur crée des liens avec les parents de jeunes dont il a charge, il est à leur écoute.
En relisant tout ce vécu, on peut dire que c’est bien le message de Noël qui se réalise « Noël, la promesse d’un possible ». En guise de conclusion je reprendrai 3 invitations que le Pape François a lancé aux responsables de l’action catholique italienne :
- La première c’est rester : rester avec Jésus, rester à jouir de sa compagnie ;
- La deuxième c’est aller : aller sur les routes portant en soi une espérance qui ne déçoit pas ;
- La troisième c’est se réjouir et exulter dans le Seigneur : se réjouir des personnes qui se remettent debout et se remettent en route, se réjouir parce que le Seigneur nous a appelé à être coresponsable de la mission de l’Eglise.

GREPO : (Groupe de REcherche de la Pastorale Ordinaire ou Ouvrière) regroupe des prêtres, des diacres, des Lemes en monde ouvrier. Pour l’instant nous n’avons pas de religieuses sur Saint-Nazaire, mais pourquoi pas ? Lors de nos dernières rencontres nous avons beaucoup échangé sur l’accueil qui est fait dans les paroisses et dans nos mouvements, aux personnes qui sont loin de l’Eglise. Cette année, nous allons plus nous concentrer sur 2 questions :
- Quels moyens de présence peut-on avoir au monde populaire ?
- Comment peut- on offrir à des gens de rencontrer le Christ ?

Lors de notre dernière rencontre centrée autour de la 1ère question, nous avons vu :

  • que les assemblées paroissiales permettent de toucher plus de personnes qui sont un peu loin de l’Eglise.
  • qu’en JOC, les jeunes invitent.
  • que des adultes bénévoles, malgré les difficultés avec certains jeunes, croient à la Perm et s’organisent autrement pour continuer à accueillir ces jeunes.
  • qu’il faut être à l’écoute car une écoute ou une parole peuvent donner une espérance.
  • qu’il faut garder des liens avec les personnes.
  • que les temps de convivialité sont importants : la pause, la pause- café, les après -midi du secours catholique.......
  • que c’est important que les mouvements d’actions catholiques soient présents dans les quartiers populaires.

Je pense que dans ce groupe, les échanges permettent aux uns et aux autres de trouver « le possible » qui les aidera à vivre aux mieux l’accueil des gens qui sont aux périphéries de notre Eglise.

Chemin d’espoir : Sur Saint-Nazaire, Chemin d’Espoir a été créé par Sœur Marie Gaby en 1995 et il y a 3 équipes. C’est un lieu d’écoute qui aide des personnes en galère, en précarité à tenir, à se remettre debout. Chemin d’Espoir existe dans plusieurs villes de France. (Nevers, Lilles, Orléans.....)

Groupe des personnes sur Prézégat : (groupe de chrétiens qui réunit Marita, Amélia, Antoinette, Gina, Joao, Mama, Paulette,...) ils nous ont parlé de la journée FESTY FRAT du 12 octobre dernier.
Une phrase de l’homélie de MR James lors de la célébration nous a particulièrement marqués : « Jésus vient nous dire : je suis là au milieu de vous et j’ai une bonne nouvelle pour vous .Vous êtes au bon endroit : tu vois la dame à ta droite, tu ne la connais pas ? Et bien c’est ta sœur ! Le monsieur au bout du banc qui n’est pas habillé comme toi, qui n’a pas la même couleur de peau, bonne nouvelle : c’est ton frère ! »
ça nous a fait du bien d’entendre des paroles comme ça.
Et nous avons pu prendre une photo avec Mgr James.
Pour le repas, chacun avait emmené un plat de son pays d’origine : portugais, brésiliens, sénégalais, congolais et français, et nous avons tout partagé.
Nous avons terminé l’après-midi en dansant, et en chantant dans toutes les langues.
PUIS CHACUN EST REPARTI LE COEUR REMPLI DE JOIE D’AVOIR RENCONTRE PLEIN D’AMIS.

Après ces témoignages, les enfants et les adultes on été invités à réfléchir par petit groupe sur le message de Noël. Puis une personne de chaque groupe est venue partager ce qui avait été échangé, puis déposait le partage dans la tente en l’ouvrant toujours un peu plus...... jusqu’à ce qu’elle soit totalement ouverte....
(Pourquoi une tente ?
Tout simplement pour annoncer la Rencontre Nationale de la Mission Ouvrière prévue à la Pentecôte 2015 à Lourdes, avec pour thème "Elargis l’espace de ta tente".
)

Ensuite, pour ceux qui le souhaitaient, nous avons rejoins la communauté de Saint- François en Saint-Nazaire pour célébrer ensemble avec la paroisse.
A retenir, 3 moments forts :

  • La diffusion du clip pendant l’homélie.
  • Les prières universelles :

Un enfant de l’ACE :
Seigneur, nous te prions pour que les droits des enfants soient respectés dans le monde entier, afin que chaque enfant puisse aller à l’école, avoir un logement, manger à sa faim et vivre dans la paix.
Seigneur, nous te disons merci pour toutes les rencontres et les temps forts que nous vivons en ACE.

Un jeune de la JOC :
Seigneur, nous te prions pour que tous les jeunes trouvent leur place, malgré leur différence dans cette société en souffrance.
Seigneur, nous te disons merci pour nos actions qui nous permettent de retransmettre ce que nous vivons en JOC et d’en parler autour de nous.

Un membre de l’ACO :
Seigneur nous te prions pour ceux qui s’engagent pour la justice, pour ceux qui dénoncent l’inacceptable, et luttent pour le respect des droits de chaque homme,
Afin que tous puissent vivre libres et dignes dans leur pays.
Merci Seigneur pour la Rencontre Nationale de l’ACO vécue avec 800 autres délégués,
J’y ai vu ta Lumière révélée par la richesse de nos diversités,
J’y ai vu l’Espérance, celle de l’Évangile germant dans notre quotidien.
J’y ai vu ton Esprit, celui qui permet audace, solidarité et fraternité.

Une religieuse :
Seigneur, nous te prions pour ceux et celles que tu as appelés à te suivre dans la Vie consacrée. Merci de déployer ta force dans nos fragilités et dans nos vies limitées. Ta présence et ton amour de chaque jour sont si rassurants.
Merci de continuer à appeler des jeunes aujourd’hui, communique-leur la joie et l’audace de répondre à ton appel sur le chemin de la vie religieuse.

  • L’apport des offrandes où la Mission Ouvrière a apporté le vécu du l’après- midi qui a été déposé dans la tente que l’on a ouverte (au début de la célébration elle avait été mise à côté de l’autel, elle était fermée). Pendant cette démarche quelques faits sur la question « Qu’est- ce que on a vécu de possible cette année ? » ont été lus.

Et enfin, toujours pour ceux qui le souhaitaient, cet après-midi festive s’est terminée par un pique- nique sorti du sac de chacun avec le dessert offert par la Mission Ouvrière... Sans oublier l’échange de petits cadeaux.....

Anne-Claire

En savoir plus

.

1 réaction


30 décembre 2014 11:35, par Georges Limousin

Bonjour Anne-Claire et la Mission Ouvrière de Saint-Nazaire. Votre illustration du message de Noël avec des acteurs locaux est vraiment très bien. Je vois que vous continuez à vivre des temps forts riches. Merci de nous en faire part. Ici j’ai rencontré une équipe "Chemin d’espoir" à plusieurs reprises et j’ai pensé à Marie-Gaby. Bonne année 2015 à chacune et chacun et à la Mission Ouvrière se Saint-Nazaire. Amicalement. Georges.

- repondre message


 

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Carré Sainte Anne
Carré Sainte-Anne
28,Boulevard Jean Mermoz
44600 Saint-Nazaire
 : 09 52 59 36 52
Lui écrire
Plan du lieu
Coordination de la pastorale des jeunes
■ Père:Emmanuel Mustière.
 : 06 75 94 50 86
Lui écrire
Coordination de la mission ouvrière
■ Laïque missionnée Anne-Claire Guihard
_  : 09 52 59 36 52
Lui écrire

Agenda

Rendez-vous

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr