La Zone pastorale - Saint-Nazaire Briére
http://saint-nazaire-briere.catholique.fr/Rencontre-Nationale-de-la-Mission-Ouvriere-2015
      Rencontre Nationale de la Mission Ouvrière 2015 - Retour Sur...

Rencontre Nationale de la Mission Ouvrière 2015 -
Retour Sur...



Lourdes
Week-end de la Pentecôte


Plus de 1000 personnes : des enfants, des jeunes, des adultes, étaient venues des 4 coins de France.
32 personnes de notre diocèse dont 12 des zones St Nazaire/Brière/Presqu’ile et Côte de Jade y ont participé.

JPEG

Quelques extraits des témoignages de plusieurs de nos délégués :

Anne-Claire :
(Coordinatrice MO de la région Saint-Nazaire)

- pour la 1ère fois, des enfants de l’ACE étaient présents, et je pense qu’ils ont pris toute leur place même si parfois certains temps n’étaient pas trop adaptés pour eux. Lorsqu’on a demandé aux enfants ce qu’ils avaient aimé, une petite fille nous a répondu : « On n’est tous pas pareil !"
- La diversité des personnes présentes,
- Les témoignages, les échanges avec les uns et les autres,
- La célébration qui pour moi a été un moment fort : nous étions tout un peuple marchant sur la chemin de la Mission Ouvrière avec Jésus.

JPEG - 175.2 ko

Et tout simplement, le bonheur des personnes d’être là (je pense tout spécialement à Marie-Rita et Ana : elles rayonnaient !).
Après avoir vécu un temps comme cela, je peux affirmer que :

NON la Mission Ouvrière n’est pas morte…..
Elle est bien vivante et bien présente dans ce monde d’aujourd’hui.

Comme il a été dit dans le mot d’envoi :

« Osons vivre et agir avec d’autres pour être témoins du Royaume de Dieu, espace de fraternité, de justice et de paix ! »

Marita :
(Appartenant à un groupe de chrétiennes en réflexion sur Prézégat)

Venue à Lourdes pour la première fois, j’ai fait connaissance avec beaucoup de gens, je leur parlais facilement comme si j’étais « en famille ».
Avec eux j’ai parlé, j’ai ri, j’ai chanté, j’ai prié, je leur ai donné la main.
Chacun écoutait l’autre, nous avons parlé de nos quartiers pour voir ce qu’on pourrait faire pour bien vivre ensemble.
Nous avons aussi parlé de Jésus, de ce que représente sa souffrance pour nous, et pourtant il a pardonné.
Il est toujours là pour nous, nous pouvons aller vers lui en confiance.
Nous les adultes, nous devons être des « guides » pour les enfants.

Je remercie l’équipe de la Mission Ouvrière qui m’a choisi comme déléguée, toute l’équipe m’a bien accueillie, cela m’a fait chaud au cœur.

Marie-Claire :
(membre du bureau de secteur ACO Saint-Nazaire/Presqu’ile)

Un peuple pétri d’humanité

A Lourdes, j’ai vu un peuple pétri d’humanité rassemblé dans la fraternité, Une Eglise aux mille visages : tous différents et tellement pareils !

Mon premier bonheur (il y en a eu beaucoup) fut de voir à nos côtés les enfants de l’ACE, invités pour la première fois. Ils ont assumé leur rôle de délégué avec sérieux et toujours joyeusement. « pas trop petits pour dire aux grands… ».

JPEG - 94.4 ko

Du partage de nos vies en quartiers populaires, une évidence se dégage : cultivons le bien vivre ensemble.... Quelles richesses ces histoires humaines venues de tous les coins de France !

Fruit de nos réflexions de groupes : c’est l’autre qui me révèle à moi-même ; pour écrire notre devenir, appuyons-nous sur l’Evangile qui nous fait aimer le monde où l’on vit, d’autres avec nous en sont les porteurs et les relais. J’ai aussi vu un peuple soucieux d’inventer un avenir basé sur l’ouverture et la créativité, un peuple animé du dynamisme de la Pentecôte.

Je reviens avec cette conviction : avec la Mission Ouvrière, il m’appartient, il nous appartient de faire du neuf, de laisser l’Esprit nous travailler.
Poursuivons nos engagements toujours à la recherche de la dignité et de la justice pour chacun d’entre nous.
Que nos lieux de mouvement soient comme à Lourdes un lieu privilégié pour le « fragile ».

Quel que soit ton âge, quels que soient tes rêves, la Mission ouvrière a besoin de toi. Osons la Rencontre, allons boire à la Source et permettons au plus grand nombre d’aller boire à cette Source.

Personnellement, après ce beau week-end et portée par l’Esprit, moi qui hésitais tant, je choisis de m’engager plus avant dans la responsabilité du secteur.

Jean-Yves
(Diacre)

Elargir l’espace de notre tente !

Je me suis rendu compte au cours de ce week-end que pour élargir l’espace de notre tente, il fallait en sortir pour voir de quel côté on pouvait élargir, de quel terrain on disposait, devant, derrière, sur le côté.
Et il fallait aussi s’en éloigner pour aller chercher les outils nécessaires à l’opération. Et j’ai trouvé que Lourdes était le bon endroit pour trouver ces outils, car beaucoup d’outils dont je ne disposais pas étaient dans la caisse des autres copains et copines qui étaient là aussi et curieusement eux aussi recherchaient des outils.
Je ne sais pas si les miens pourront leur servir, mais en tout cas il y a eu un bon échange.
Et puis, que de rencontres, que de situations vécues échangées !

JPEG - 96 ko

Moribonde la Mission Ouvrière ? D’un autre âge la Mission Ouvrière ?
Laissez-moi rire !

Oui, si elle n’existait pas, il manquerait certainement quelque chose à l’Église et quand ça commence à pencher trop du même côté, tout peut s’écrouler !

Marie-Edith
(religieuse)

... A l’ouverture de la rencontre nationale de la mission ouvrière, je suis heureuse de voir la présence des enfants, des jeunes parmi les 1000 délégués venus de toute la France. C’est tout un peuple joyeux réuni...
Oui, « les copains sont venus c’est un jour de fête ». L’ambiance est assurée tout au long du week-end par la qualité musicale du groupe Nomade.
Oui, les enfants ont été heureux de jouer, de s’exprimer par la danse, le chant, le dessin. Un enfant dit : « Je n’ai pas tout compris, mais c’était trop bien. ». Un autre, dans le car au retour qui est fier de montrer son dessin comme souvenir.
Oui, les jeunes ont tissés des liens entre eux, la fraternité c’est important. « Un jeune travailleur vaut plus que tout l’or du monde, car il est fils de Dieu.  »
Oui, les adultes se sont émerveillés de leur fidélité, dans les engagements syndicaux, ..... Qu’il est bon de relire l’histoire ouvrière à la lumière de l’évangile, et du message de Sainte-Bernadette.
Lutter, c’est aimer.

JPEG - 154.1 ko

En croisant des délégués, des rires éclatent, oui, on se reconnait, on a vécu Planète 100 000 en 1987, les rassemblements ACE en région. Nous remarquons notre fidélité, et, se partager un secret, ce que je suis, je le dois à la mission ouvrière...

Oui, des enfants, des jeunes, des adultes ont toujours de l’audace pour rejoindre les sans-voix, les sans–travail, les sans-papiers, les sans-abris.... « Tu as du prix à mes yeux »

« Elargis, l’espace de ta tente »
C’est prendre le temps de se rencontrer, pour s’écouter, se connaître, vivre la compassion, d’être là, tout simplement ensemble. C’est prendre le temps de s’inviter autour d’une table, pour partager un repas en famille, entre amis, c’est faire l’expérience de la communion.
Vivre une marche, c’est mettre nos pas dans les pas de Jésus, à l’image des disciples d’Emmaüs ....
Oui, la mission étant de Dieu m’interpelle toujours. J’entends cette voix comme celle de l’ange à Marie « N’ai pas peur, tu as trouvé grâce aux yeux de Dieu » C’est cette grâce qui me rend capable d’embrasser le présent, l’avenir avec espérance et joie, car rappelons le

« rien n’est impossible à Dieu » Luc 1,37

JPEG - 166.5 ko

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à cliquer sur le lien qui suit :
[http://www.mission-ouvriere.info/2014/10/rencontre-nationale-de-la-mission-ouvriere-les-23-24-25-mai-2015-a-lourdes.html]

Pour continuer la réflexion, vous trouverez en pièces jointes le texte d’envoi de la Rencontre Nationale et les nouvelles orientations de la Mission Ouvrière.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Carré Sainte Anne
Carré Sainte-Anne
28,Boulevard Jean Mermoz
44600 Saint-Nazaire
 : 09 52 59 36 52
Lui écrire
Plan du lieu
Coordination de la pastorale des jeunes
■ Père:Emmanuel Mustière.
 : 06 75 94 50 86
Lui écrire
Coordination de la mission ouvrière
■ Laïque missionnée Anne-Claire Guihard
_  : 09 52 59 36 52
Lui écrire

Agenda

Rendez-vous

Dans l'Eglise

Lectures du jour

Saint(s) du jour

Diocèse de Nantes

Enseignement catholique

Eglise de France

La Croix

Bonnenouvelle.fr